Création de sites web à Quimper

Archive mensuelle janvier 2021

Avatar ParLaurent

Numériser son entreprise #2,
quels outils choisir ?

Pour numériser son entreprise, les outils ne manquent pas et leur nombre croît en permanence. Ils sont d’une grande variété et leur manipulation est plus ou moins complexe. Chacun a des avantages et des inconvénients.

Pour vous orienter dans votre démarche de numérisation, l’agence Ho Pongo!, spécialisée dans la création de sites web à Quimper, fait le tour des solutions les plus courantes et les plus accessibles.

 

Des outils
pour numériser son entreprise

Les pages Google My Business et Mappy

Ces deux services gratuits sont indispensables pour débuter. Ils permettent de décrire brièvement son activité, l’adresse, les horaires et de poster quelques photos. Ils ont l’énorme avantage d’offrir un excellent référencement local.

Pour créer votre page Google My Business, vous devez posséder un compte google et se connecter à l’adresse suivante : https://www.google.fr/intl/fr/business/.
Il vous faudra créer vous même la fiche de votre établissement ou en revendiquer la propriété. Vous recevrez ensuite par courrier un code personnel qui vous permettra de compléter et gérer vos informations.

Besoin d’aide ?

Ce sont les Pages Jaunes qui fournissent les informations diffusées sur Mappy. Si vous êtes inscrit dans l’annuaire, votre page existe déjà. Il vous faudra demander un code pour pouvoir la gérer. Dans un premier temps, il sera indispensable de corriger les erreurs éventuelles.
Besoin d’aide ?

 

Les réseaux sociaux

Qui ne connaît pas Facebook, Twitter, Instagram… ? En quelques années, ces réseaux sont entrés dans la vie quotidienne. Il est intéressant pour une entreprise d’y être présente car ce sont de très bons accélérateurs de notoriété.

Attention… contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les réseaux sociaux ne sont pas des services publics. Ce sont des entreprises commerciales qui se rémunèrent en collectant des données et en revendant des publicités.
Réussir sur ces réseaux ne s’improvise pas. Il faut bien en maîtriser le fonctionnement subtil, se fixer des objectifs et établir un planning éditorial.

Conseil…
Pour bien commencer sur Facebook, il faut distinguez vos informations personnelles de celles de votre entreprise. Pour cela, créez une page. Les pages apportent de nombreuses fonctionnalités, comme les statistiques. Grâce à eux vous pouvez vous rendre compte de la portée de vos publications et de la rentabilité de votre investissement.

 

Les annuaires

Les annuaires peuvent être publiés par des organisations professionnelles, des communes, des médias, des organismes officiels… S’ils sont bien référencés, ils contribuent à faire connaître une entreprise.

Il faut bien rédiger sa présentation car on est souvent comparé à des professionnels du même secteur. Ensuite, une fois sa fiche créée, il devient difficile de la modifier. Dans ce cas, il vaut mieux rediriger le visiteur vers le site de son entreprise.

Petit truc…
Faites le test de votre visibilité en tapant le nom de votre entreprise sur Google. Vous y verrez apparaître tous les sites où vous êtes présents.
Vous pourrez ainsi distinguer les sites où des informations vous concernant méritent d’être actualisées, pour mieux répondre aux attentes de vos clients.

 

Les sites Internet

En quelques années, le site Internet est devenu un indispensable de la communication d’entreprise. Mais pour qu’il soit efficace il doit être bien conçu, attractif, bien référencé, régulièrement mis à jour et agréable à visiter.
Il doit aussi apporter des services qui correspondent aux attentes des visiteurs, les mettre en confiance. Sinon, il n’a pas plus d’intérêt qu’une simple carte de visite…
S’il remplit ces conditions, un site peut être au cœur d’une communication d’entreprise et devenir un formidable accélérateur de croissance.

Les sites vitrines

Ce type de site est simple. Il présente une entreprise avec description et photos, les services proposés. On y trouve un minimum d’options interactives, comme le formulaire de contact ou la demande de devis.

Grâce au site vitrine, on poursuit les objectifs suivants :

  • faire découvrir l’entreprise, son savoir-faire, ses produits et ses services
  • inviter le client à venir en magasin
  • encourager à prendre contact.

Les sites e-commerce

Les sites e-commerce sont plus complexes à mettre en œuvre. Ils permettent de vendre des produits ou des services, sans obliger le client à se déplacer physiquement. Ils disposent d’un catalogue de produits et autorisent les transactions financières. Ils doivent impérativement être sécurisés.

Au quotidien, un site e-commerce demande de l’attention et de la réactivité. Un client qui commande suppose que son produit est disponible et espère le recevoir dans un délai raisonnable…
Quand on possède un magasin physique, vendre en ligne peut être un super complément de revenu. Cela permet aussi de maintenir le contact avec les clients saisonniers. 

Conseil…
Se lancer dans le commerce en ligne demande de la préparation. Pour être rentable, cette activité doit maîtriser les coûts de stockage, l’expédition, la logistique…
C’est un autre métier que de vendre en magasin, où on a le temps de conseiller ses clients, d’argumenter, de convaincre et de finaliser une vente. Pour débuter, il est indispensable d’être conseillé et accompagné.

 

Ajouter des fonctionnalités à son site

En fonction de ses besoins et de ses objectifs, un site Internet peut être augmenté grâce à quantité d’options.

Ce peuvent être des modules de prise de rendez-vous, d’envoi de news-letters, des formulaires d’envoi de fichiers, des avis clients, un blog, un service de « click & collect »… la liste est longue.

Ces options feront la différence auprès des visiteurs. Aujourd’hui, la plupart des systèmes de gestion de sites sont évolutifs et permettent d’ajouter des plug-ins au fur et à mesure des besoins ou des résultats escomptés.

 

Acquérir son site Internet

Un site Internet doit être pensé comme un investissement et non comme une charge. C’est un outil commercial qu’on ne peut négliger. Il portera la croissance de votre entreprise.

Choisir une solution ou un prestataire n’est pas une mince affaire. Les offres commerciales sont nombreuses et variées.
Essayons d’y voir plus clair, sans être exhaustif…

Faire son site soi-même

C’est une possibilité qui peut paraître économique. Beaucoup d’entrepreneurs optent pour cette solution. On trouve dans les CCI ou les CMA des formations qui vont dans ce sens. Des entreprises commerciales le proposent aussi. On éprouvera une grande fierté à avoir réalisé soi-même son site…
D’emblée, ce n’est pas ce que nous conseillons à une entreprise.
Réaliser un site demande du temps et des compétences toujours plus pointues. C’est un temps perdu qu’on n’utilisera pas à faire ce que l’on sait très bien faire.
Au final, le résultat risque de ne pas rivaliser avec des sites concurrents, conçus par des professionnels compétents et aguerris.

Utiliser une plateforme en ligne

Plusieurs plateformes comme Wix, Solocal, Google, proposent des créations de sites, avec ou sans accompagnement commercial et technique…
Généralement, le service est gratuit, au départ. Quand on passe à la version « premium », l’utilisation de fonctionnalités est payante et généralement mensualisée. Le prix qui est attractif au départ, devient vite une charge. En quelques mois, on aura dépensé l’équivalent d’une prestation sur mesure proposée par un développeur.
Le reproche communément fait à ces plateformes est leur manque de professionnalisme et un référencement aléatoire des sites dans les moteurs de recherches.

S’inscrire sur un site mutualisé

Avec les confinements, de nombreuses communes, organisations professionnelles ou institutions ont proposé d’inscrire les professionnels locaux sur des sites mutualisés. Une entreprise bénéficie ainsi d’une page qui lui est propre et où elle peut se mettre en valeur.
Pour beaucoup, c’est l’occasion de faire un premier pas dans la communication en ligne. Une telle opportunité ne se refuse pas.

Cependant, il faut s’assurer qu’il y a un réel suivi derrière et qu’on peut ajouter et modifier des informations.

Faire appel à une agence ou un indépendant

Cette solution est de loin la plus raisonnable. Elle offre de très nombreuses garanties de résultats. Vous bénéficierez d’une écoute, d’une expertise et d’un savoir-faire.

S’il est à votre écoute, un prestataire extérieur prendra du recul. Il sera en mesure de vous proposer une solution qui fasse le compromis entre vos contraintes (budgétaires, techniques…) et les attentes et besoins de vos visiteurs.

 

Alors… comment choisir ?

Si vous nous avez lu jusqu’ici, c’est probablement que vous réfléchissiez déjà à votre visibilité sur le web. Alors… réseaux sociaux, site vitrine, site e-commerce… ?

Pour vous aider à choisir et à vous préparer la conception de votre prochain site, nous avons fait une liste de points de vigilance qui peuvent vous guider.
Voici les conseils ultimes de l’agence Ho Pongo !

1. Travailler avec un partenaire de confiance

Si vous décidez de confier ce travail à un prestataire extérieur il est important de se sentir écouté. Les solutions qu’on vous proposent doivent être réalistes. Elles doivent correspondre à vos besoins et moyens.

Vous devez aussi vous assurer de sa disponibilité et de sa réactivité.

2. Rester propriétaire de ses contenus

C’est une condition importante. Vous devez pouvoir ajouter, modifier les informations que vous diffusez.
Vous devez pouvoir changer de prestataire ou d’hébergeur si vous le souhaitez faire évoluer votre site. Quelle perte de temps si vous le reconstruire depuis le début.

3. Respecter les réglementations

Les contenus, la diffusion d’images, les offres commerciales, la vente de certains produits… sont soumises à des réglementations strictes définies par les pouvoirs publics. Au risque de sortir de la légalité, on s’assurera de bien respecter ces règles.
De son côté, la collecte de données personnelles est un enjeu qui engage les entreprises. En retour, si le règlement est appliqué, les visiteurs sont mis en confiance (voir notre article sur le RGPD).
C’est le rôle d’un prestataire extérieur d’effectuer une veille régulière et de conseiller ses clients en fonction de l’évolution des lois.

4. Etre protégé et sécurisé

Les contenus sur le web est fréquemment l’objet de tentatives de détournement, de spam, de piratages, de rançonnage, etc. Dans cette situation, une entreprise risque gros.

Depuis quelques années, un nouveau protocole de transfert de données est utilisé sur le web, le https. Les données transférées sont sécurisées. De nombreux sites n’utilisent pas encore ce protocole qui s’est généralisé. C’est une opération assez simple à mettre en œuvre, pensez-y… La sécurisation met les visiteurs et acheteurs en confiance. C’est aussi un point qui améliore le référencement.

Votre prestataire doit vous garantir des sauvegardes régulières et vous proposer une copie de votre site et de votre base de donnée. Vous les conserverez précieusement sur une clef USB ou un autre support. Ainsi en cas de problème grave il sera plus facile de restaurer votre site web.

5. Etre techniquement irréprochable

Un site qui tombe en panne peut avoir un effet désastreux sur l’image d’une entreprise. Le web utilise des technologies et des logiciels qui évoluent en permanence. A la longue, les performances d’un site peuvent s’essouffler. Certaines fonctionnalités peuvent ne plus fonctionner.
On doit donc pouvoir mettre à jour régulièrement et simplement sans avoir à se ruiner. La « propreté technique » d’un site est aussi une condition importante pour qu’il soit correctement référencé.

Avant de mettre son site en ligne il est recommandé de le tester sous tous les angles et de ne pas attendre pour corriger les éventuels bugs, liens rompus, etc.

6. Etre super bien référencé

Un site qui n’est pas vu ne sert à rien. Tous les moyens sont donc bons pour le faire connaître, de la carte de visite à l’article de presse. Il existe aussi de nombreuses techniques qui permettent de doper sa visibilité dans les moteurs de recherches, il s’agit du référencement. L’agence Ho Pongo ! vous en dit plus sur le « SEO » dans cet article de blog.

7. Avoir un design de qualité

Le graphisme, la navigation, le parcours utilisateur sont des éléments à ne surtout pas négliger. Vos visiteurs sont les ultimes juges de votre site Internet. Ces aspects extérieurs les encourageront à aller jusqu’au bout de leur démarche, à y revenir, à le recommander auprès de leurs amis.

 

Besoin de conseils personnalisés pour définir la stratégie web
de votre entreprise ?