Création de sites web à Quimper

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Avatar ParLors

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Que l’on soit propriétaire d’un site Internet, ou simple utilisateur, on a entendu parler du référencement naturel. Beaucoup de choses se disent sur le sujet. Il est parfois difficile de distinguer le vrai du faux.

Cet article s’adresse à ceux qui veulent améliorer leur visibilité ou envisagent la création d’un site web.
Petit résumé et tour d’horizon… c’est quoi le référencement naturel ?

 

Être visible des internautes
grâce au référencement

Le référencement naturel, est la place qu’occupe un site Internet dans les résultats de recherches sur le web. Le référencement est la capacité d’un site à être parmi les premiers quand un internaute émet un besoin, pose une question, cherche un produit ou une information. Avoir un site bien référencé est indispensable… sauf si on ne veut pas être connu.

Cette place dépend des termes utilisés par le visiteur (les fameux “mot-clés” ). Elle dépend aussi de l’algorithme du moteur de recherche. Cet algorithme analyse les requêtes et retourne des résultats pertinents pour satisfaire le visiteur.
En fait, le référencement n’a de naturel que le nom. On le dit naturel, par opposition au référencement publicitaire payant.
Le positionnement d’une page peut toujours être amélioré. On parle alors de SEO, Search Engine Optimisation…

Les résultats de recherche

Les suggestions qui sont retournées aux visiteurs apparaissent dans une page qu’on appelle la “SERP” (Search Engine Result Page). Les résultats estimés les plus pertinents apparaissent sur une première page, les autres à la suite.
La présentation de cette page évolue régulièrement. Les résultats sont aussi fonction des mots clés choisis par l’internaute.

 

Optimiser son référencement
avec le SEO

Le SEO (Search Engine Optimisation) est tout le travail qui consiste à améliorer le référencement « naturel » d’un site et de son contenu.
C’est un travail de spécialiste, mais ce n’est pas une science exacte. Le nombre de pages web augmente chaque jour. Les algorithmes évoluent, les habitudes de navigation aussi. Certaines techniques d’optimisation peuvent ne plus être valables le mois suivant.
Si on est distributeur exclusif d’un produit, il sera toujours plus facile d’être bien référencé. Ce n’est plus le cas si on évolue dans un secteur très concurrentiel.
Un bon référenceur saura se tenir informé des évolutions des algorithmes. Il ne fera surtout pas de promesse prétentieuse ou irréalisable.

 

Les moteurs de recherche

Les moteurs de recherche sont des logiciels automatiques, des robots, qui parcourent l’ensemble du web. Ils collectent les données des sites. Ils restituent ensuite des propositions aux internautes.
Il existe plusieurs moteurs de recherche. Le leader incontestable est Google. Mais il n’est pas le seul.

Dans certains cas, il n’est pas inutile de s’intéresser aux autres moteurs commerciaux (Bing, Yandex…) ou encore alternatifs. Tout dépend de sa cible.
Le moteur français Qwant, par exemple, est de plus en plus installé dans les organismes publics. Pour réduire leur pollution numérique, certains internautes opteront pour des moteurs comme Ecosia qui s’engagent sur des actions écologiques.
(Sur le sujet, voir notre article sur la pollution numérique.)

 

Comment fonctionne
un moteur de recherche ?

Il y a 4 étapes dans le fonctionnement d’un moteur de recherche.
1. Le robot parcours le web et collecte les données des sites, il s’agit du « scrolling ». Toutes les informations ne sont pas forcément vues. Le scroller peut négliger certaines pages.
2. Les données sont indexées, c’est à dire qu’elle sont archivées pour être mises à disposition lors d’une requête.
3. L’algorithme se charge alors d’analyser et d’ordonner les données en fonction de critères qui lui sont propres.
4. Pour finir, des résultats sont retournés au visiteur lorsqu’il effectue une recherche.

Le mystère des algorithmes

Le fonctionnement des algorithmes est très confidentiel. Ils font appel aux sciences de la linguistique, mais pas seulement. Des technologies de pointe comme l’intelligence artificielle sont aussi de la partie.

 

Les conditions d’un bon référencement

Le bon référencement d’un site, ou d’une page, fait appel à 3 critères : la technique, le contenu et la popularité.
1. La structure technique est la base du site. Il est inutile d’imaginer le référencer correctement si son code est compliqué, s’il est lent à charger ou s’il fait appel à des technologies obsolètes. Son adaptation à la lecture sur mobile est aussi primordiale. Plus le référencement aura été anticipé, plus il sera efficace.

Partir sur de bonnes bases

On se méfiera des offres de création de sites gratuits. La gratuité est alléchante, mais le code compliqué. Le référencement est la plupart du temps désastreux.

2. Le contenu concerne tous les textes et les images. Ils doivent apporter une réponse aux requêtes visiteurs. Il doivent être originaux (pas de copié/collé), organisés et qualitatifs.
3. La popularité enfin se mesure en nombre de visiteurs et de liens externes faisant référence au site, y compris sur les réseaux sociaux.

 

Comment bien référencer son site ?

La question se pose différemment si on en possède déjà un, ou si on prépare la création création d’un site web.
Dans le premier cas, un audit peut être nécessaire. Il permettra de détecter des imperfections techniques et de les résoudre.
Dans le second cas comme dans le premier, il est indispensable de bien connaître sa cible, ses besoins, ses habitudes et de se fixer des objectifs mesurables.
Un site construit, bien organisé et bien codé est une condition préalable. On adoptera de bonnes pratiques dans la rédaction de ses contenus. On évitera aussi d’apporter des fonctionnalités qui n’apportent rien aux visiteur ou qui peuvent le détourner des objectifs.

Le bon référencement d’un site ou d’une page n’est pas un fait acquis. Il faut régulièrement prendre du recul pour observer, corriger et optimiser.

De très nombreux outils statistiques existent pour mesurer la fréquentation d’un site ou sa qualité technique. Certains permettent de connaître les mots-clefs utilisés par les visiteurs dans leur requêtes, d’autres accompagnent dans la rédaction d’articles.
Leur prise en main est difficile et l’interprétation des résultats demande un peu d’expérience… il vaut mieux se faire conseiller et accompagner.

Partagez cet article sur Facebook

À propos de l’auteur

Avatar

Lors administrator

Laisser un commentaire